Une police légitime et démocratique se doit d'être flexible dans un contexte social changeant

Thierry Gillis, Inspecteur général (à droite sur la photo) et Johan De Volder, Inspecteur général adjoint (à gauche sur la photo), réfléchissent aux défis sociaux et à leurs conséquences sur le travail policier, notamment au travers de leurs documents de vision. 
Cet article a été publié dans Blue Minds - Votre revue police et la société (Vanden Broele - CPL, mars 2022).

IG en IG ADJ